Le Paris Saint-Germain a été plat et sans intérêt en succombant à une défaite 2-0 face à l’AS Monaco au Parc des Princes et en perdant du terrain sur les rythmeurs de la Ligue 1 Lille.

Lors d’une soirée qui devait voir les champions s’appuyer sur leur performance en milieu de semaine et gagner à Barcelone, ils avaient l’air d’une équipe complètement différente, servant un affichage édenté.

Monaco s’est dirigé vers Paris en forme et a pris rapidement les devants lorsque Sofiane Diop est rentré de près après un excellent travail de Ruben Aguilar.

Plutôt que de mettre le PSG au point, aller en arrière a enhardi la structure défensive des visiteurs et dans l’ensemble, c’était un affichage très laborieux de la part des hommes de Mauricio Pochettino.

Kylian Mbappe, principal bourreau des Catalans il y a quelques jours, a fait un chiffre frustré tout au long de la première période.

Avec Marco Verratti juste assez en forme pour le banc, le milieu de terrain du PSG manquait de ruse et d’énergie pour les faire avancer. Idrissa Gueye a bien frappé de loin, mais Benjamin Lecomte l’avait couvert.

Pochettino a réagi instantanément, faisant appel à Rafinha et Verratti, et le PSG s’est vite affirmé un peu plus. Moise Kean aurait dû tester Lecomte avec une tête après un centre byline de Mbappe.

Juste après l’heure, Monaco aurait dû en saisir une seconde mais Kevin Volland était de tête large avec le but béant après le centre amorti de Caio Henrique.

Kean a tenté de forcer le problème à un peu plus de dix minutes de la fin, mais Monaco a tenu bon alors que le PSG avait du mal à créer un élan malgré la poursuite du match.

Brillant à Barcelone, captivant au Camp Nou, mais sans espoir à la maison. Le contraste n’aurait pas pu être plus grand avec les exploits du PSG en Ligue des champions. Verratti n’a pas commencé a été un coup dur, mais ils n’ont jamais vraiment démarré, même quand il est entré, malgré les fioritures initiales. Icardi était anonyme et Mbappe avait juste l’air perdu. C’est une véritable bosse terre-à-terre pour leur équipe de stars, et la preuve que le fait de compter sur des individus ne fonctionne pas contre une unité cohésive et bien entraînée.

Monaco reviendra en Principauté avec un nouvel élan dans sa propre poussée de Ligue 1 après une sixième victoire consécutive. Leur terrible bilan contre le PSG (deux victoires en 11 rencontres) a dominé la montée en puissance, mais ils ont tenu bon et ont débordé de confiance. Personne n’a incarné cela comme Maripan. qui a rassemblé la ligne arrière et a terminé comme un attaquant pour son cinquième but de la saison.

PSG: Navas 5, Kurzawa 5, Kimpembe 5, Marquinhos 5, Florenzi 5, Paredes 5, Herrera 4, Gueye 5, Mbappe 4, Kean 5, Icardi 5 Remplaçants: Verratti 5, Rafinha 4, Draxler 4, Danilo 4

Monaco: Lecomte 7, Disasi 7, Maripan 9, Badiashile 7, Henrique 8, Aguilar 8, Fofana 7, Tchouameni 7, Diop 8, Volland 7, Ben Yedder 7 Suppléants: Jovetic 6, Sidibe 6, Golovin 6, Ballo-Toure n /une

6 ‘- BUT! 1-0 Monaco. Diop rentre chez lui de près après qu’Aguilar ait fait un signe de la tête dans la zone. Bon départ.

51 ‘- BUT! Maripan fait deux pour Monaco avec une superbe finition dans la surface.

62 ‘- CHANCE! Comment Volland a-t-il manqué? But ouvert et il ne peut pas convertir après le renversement de Henrique sur le visage.

Le PSG a perdu huit matches cette saison, tandis que Monaco étend son invaincu à 11 matches, le plus long de Ligue 1.

Ref: https://www.eurosport.com