La République en Marche (LREM) et Les Républicains (LR), main dans la main en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour les régions. Le Premier ministre Jean Castex a lui-même officialisé la nouvelle dans LeJournal du dimanche et a répondu positivement à l’invitation du candidat de droite et président de la région, Renaud Muselier. “La majorité du président réagit très positivement à l’initiative de Renaud Muselier”, assure le chef du gouvernement et déclare que “Sophie Cluzel et des représentants de la majorité parlementaire vont intégrer le dispositif”, emmené par le président sortant.

La liste du secrétaire d’État LREM pour les personnes handicapées est donc retirée. “Cette union va bien au-delà des accords d’équipement, c’est un exemple de réorganisation politique”, estime le chef du gouvernement, tandis que l’Elysée se réjouit d’une alliance qui “montre que le dépassement politique se poursuit”. «Le président Muselier, que je connais bien, a utilisé une formule: nous nous honorons lorsque nous nous dépassons. Je l’ai écrit, je pense que c’est parfait. Tel est le défi du moment. Le pays est en crise, la majorité présidentielle agit, a besoin de s’étendre et de savoir s’unir. “”

Selon Le Journal du dimanche, cette alliance est un projet de longue haleine qui, à l’initiative de Christian Estrosi et Hubert Falco, maires de Nice et Toulon, se prépare depuis plusieurs mois et s’inquiète du fait que le la région passe sous le drapeau du RN. En août, le maire de Toulon, invité à Brégançon, a fait part de son inquiétude au chef de l’Etat.

Jean Castex a également affirmé que de tels partenariats pourraient avoir lieu dans d’autres régions, qu’il n’y a “fondamentalement aucun obstacle”. En particulier, la majorité cherche un accord de premier tour avec Marie-Guite Dufay, la présidente de gauche sortante en Bourgogne-Franche-Comté, ou avec Jean Rottner (LR) dans le Grand Est, menacé par la popularité de Marine Le Fête de Pen. Concernant l’avenir de ces liens politiques jusqu’en 2022, Jean Castex déclare: «C’est un accord pour les élections régionales, il est prématuré de parler d’autres échéances. “”

La France deviendra une démocratie mature et pacifique si nous savons comment avoir un gouvernement de coalition au niveau national, comme en Allemagne.

Lisez les articles de la section Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle
Résultats législatifs

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr