Mimi Keene fait partie de la comédie dramatique à succès de Netflix Sex Education depuis le début, mais à bien des égards, on a l’impression de la voir pour la première fois. La saison trois, actuellement en streaming, place Ruby Matthews, son alter-ego fille méchante / cool, obsédée par la mode. Il est temps. Son timing comique est si précis que vous pourriez la mettre dans une scène avec le personnage le plus ennuyeux de la série – en vous regardant, Jakob – et vous penseriez que c’est la chose la plus drôle que vous ayez jamais vue.

“Je suis juste en train de voler”, dit Keene lorsque nous nous connectons via Zoom. “C’est aléatoire, mais si cela fonctionne, tant mieux!” Elle n’est pas modeste : l’acteur, né et a grandi dans le Hertfordshire dans le sud de l’Angleterre, semble vraiment surpris quand je lui dis qu’elle est une star de la saison.

La créatrice Laurie Nunn l’a compris. “J’ai eu un chiot en lock-out et je l’ai nommée Ruby à cause de combien j’aime Ruby dans la série trois”, dit-elle. “J’ai vraiment aimé l’écrire et pouvoir approfondir un peu le personnage. Je pense que nous avons probablement tous connu une Ruby au lycée… ce genre de filles populaires / méchantes. Mais la réalité est que tous les adolescents traversent probablement une période assez difficile et c’est ce que je voulais explorer avec Ruby. Je voulais entrer un peu plus dans sa peau et voir ce qui la fait vibrer.

La façon dont Nunn écrit Ruby est si spirituelle et dynamique, mais c’est aussi la représentation de Keene. Elle vous fera rire par terre une minute et pleurer la suivante. Elle est si charmante que Nunn ne serait pas surpris si les fans de Motis (c’est Maeve et Otis, pour vous) finissaient par s’enraciner pour Ruby et Otis (le nom du couple viendra plus tard). Tant qu’il y a plus de Ruby, elle peut partager l’écran avec la chèvre d’Aimee, pour autant que je m’en soucie.

Alors, qui est la reine du drame qui se décrit elle-même et qui qualifie sa carrière d’actrice de « un peu un heureux hasard » ? Pour la dernière édition de New Here de Glamour, l’actrice, surtout connue pour le feuilleton de la BBC EastEnders, nous raconte la vie dans les coulisses et ce qu’elle a en commun avec Ruby.

Mimi Keene : J’avais environ 19 ans lorsque j’ai auditionné pour la première fois. Je suis un lecteur très lent, généralement, mais j’ai parcouru le script assez rapidement parce que je l’aimais beaucoup. Je ne pense pas avoir rencontré les autres acteurs avant la lecture. Mon groupe d’amis dans l’émission, The Untouchables, était tous assis ensemble, alors nous avons commencé à discuter et la chimie s’est immédiatement installée. Nous nous sommes tous très bien entendus. Cela a été une expérience très amusante.

Je suis allé déjeuner au bord de la rivière avec mes amis les plus proches et ma famille à Londres. Nous avions plein de choses à manger et à boire et c’était super.

Il y a beaucoup de scènes que j’ai peur que les gens voient parce que je n’ai jamais fait ce genre de scènes auparavant. Mais surtout, je suis enthousiasmé par ce nouvel élément de Ruby dans le sens où vous en apprenez beaucoup plus sur qui elle est derrière la bravade de «Je suis parfait. Tout dans ma vie est brillant. Je suis meilleur que toi.” Otis l’aide à s’ouvrir, et il y a de très bons moments. Mais il y a un coup de téléphone très triste entre Ruby et Otis, et quelques scènes émouvantes. Je pense que nous aurons tous une toute nouvelle impression d’elle cette saison.

J’aime m’habiller et porter des talons dans des endroits très inappropriés, ce que Ruby aime aussi faire. C’est probablement l’une des parties les plus amusantes de la jouer, et cette saison n’est pas différente. Elle a des tenues incroyables. Qui porte des talons à l’école ? Personne. Mon directeur ne l’aurait pas permis, mais si j’avais pu, je l’aurais fait. Et aussi, nous parlons tous les deux à notre chien, qui est le mien dans la vraie vie.

Oui. C’est mon chien, Baby, qui s’incarne dans la saison trois de Sex Education. Elle vient avec moi chaque saison. J’emmène tous mes chiens avec moi. J’ai déjà amené mon chat avec moi. C’est un tout. Je suis toujours la personne avec les animaux. J’essaie de lui décrocher un rôle depuis trois ans, et elle vient de le décrocher cette saison. Elle a des scènes très mignonnes et Ruby lui parle, un peu comme si vous parliez à une autre personne. Très sérieux. C’est comme ça que tu leur parlerais. Et je fais ça dans ma vie.

Nous aimons tous les deux conduire. C’est l’une de mes parties préférées sur Ruby. Je conduis réellement une voiture, ce que j’aime faire. Tout le monde prend le train pour le Pays de Galles. Je conduis quatre heures.

Ouais, je vais loin. Tu sais pourquoi? Parce que vous pouvez voir tous les petits animaux. C’est marrant. Je conduis la nuit pour pouvoir faire le tour. Vous pouvez soit prendre deux heures et un peu ou vous pouvez prendre quatre heures. C’était quatre bonnes heures. J’adore conduire. C’est mon activité préférée au monde, c’est pourquoi j’aime faire les scènes de conduite. Notre réalisateur, Ben Taylor, aime bien mes scènes de conduite. Je lui donne toujours un peu d’action et j’essaie de le rendre vraiment beau.

C’est incroyable, mais restes-tu parfois quelque part ? Je serais épuisé d’être dans la voiture aussi longtemps.

Il y a des jours où je vais conduire là-bas et rentrer à la maison le même jour. Tu ne peux pas m’épuiser à conduire. Je ne m’en lasse pas. Je peux conduire toute la journée. J’aurais pu être chauffeur.

Tu es hilarant. Quand j’étais sur le tournage de Sex Education en 2019, je leur ai demandé de me conduire chez Jean et Otis car j’avais besoin de voir ça de près. Cela a l’air si magique avec vue sur l’eau. Je ne pensais presque pas que c’était une vraie maison.

C’est incroyable. J’ai pu y faire quelques scènes cette saison, ce qui était vraiment amusant parce que je n’y étais jamais allé. C’est beau. Vous ne pouvez presque pas croire que c’est réel. Vous pensez que quelqu’un a dû dessiner ça, sûrement.

Je pense que ce pourrait être Ncuti Gatwa, qui joue Eric. Ouais absolument. Il me fait trop rire.

Ncuti et Chaneil Kular, qui joue Anwar. Il doit y avoir un lien entre Ncuti et Chaneil.

Cette saison, vous travaillez en étroite collaboration avec Asa Butterfield, qui joue Otis. Comment c’était ?

Oh, nous nous sommes tellement amusés. Nous avons eu beaucoup de scènes ensemble. Certaines scènes pour lesquelles j’étais vraiment nerveuse, et il m’a fait me sentir tellement détendue. Il vous met vraiment à l’aise, alors nous nous sommes bien amusés. Nous avons aussi beaucoup chanté. Je lui ai appris chaque mot des chansons de Cardi B. C’était juste du plaisir et des jeux avec lui. C’était brillant.

Littéralement rien, sauf que j’aime boire tout ce que je bois, que ce soit de la limonade ou de l’eau. Je veux juste m’assurer que je suis hydraté et que je suis allé faire pipi parce que sinon je devrais peut-être arrêter, et je ne veux pas que ça soit plus stressant qu’il ne l’est déjà. Mais c’est toujours bien. Une fois que vous avez commencé, vos inhibitions s’envolent. Si vous filmez quelque chose d’un peu sensible, c’est un décor fermé, donc c’est utile.

Parlons du look de Ruby. Elle a les cheveux les plus brillants. Avez-vous découvert des astuces de coiffure ou de maquillage sur le plateau ?

Non, parce que vous savez quoi, ce ne sont pas les produits ; c’est l’art. Les équipes de coiffure et de maquillage sont incroyables. Ils ont mis tant d’efforts dans Ruby parce que mes cheveux ne sont pas les plus faciles à apprivoiser. Habituellement, c’est une boule de frisottis, alors il est agréable de la faire sécher au sèche-cheveux, car je ne peux pas sécher mes cheveux pour me sauver la vie.

J’aime qu’ils soient toujours coordonnés avec la tenue. Si la tenue est violette, les lunettes de soleil doivent être violettes. Il y en a de tout nouveaux pour cette saison. Je suis un grand fan de lunettes de soleil. Je pense qu’ils devraient être autorisés à être portés, qu’il fasse beau, qu’il pleuve, la nuit, n’importe où. Ils ont l’air fabuleux.

Et je ne t’ai pas dit ce que nous n’avons pas en commun, c’est qu’elle est méchante. Je ne suis pas méchant. Elle pourrait atténuer cela un peu.

Ils font. Pas tant que ça, parce que j’ai souvent l’air très, très échevelé. Je ne m’habille pas beaucoup. Je sors très, très décontracté. Cheveux en désordre, pas de maquillage. Je ne ressemble pas souvent à Ruby. Mais quand je le fais, c’est toujours une réponse très positive et des retours de personnes de tous âges, de tous horizons.

Tout le monde dit toujours quelque chose de différent, comme « C’était si bon de voir ça » ou « J’avais l’impression que c’était la première fois que je voyais quelqu’un comme moi représenté. » C’est toujours très agréable d’entendre des choses comme ça parce que le but de la série est d’être accessible et de montrer aux gens que vous n’êtes pas seul et qui vous êtes. C’est généralement ce que j’entends, ce qui est génial.

© 2021 Condé Nast. Tous les droits sont réservés. L’utilisation de ce site constitue l’acceptation de notre accord d’utilisation et de notre politique de confidentialité, de notre déclaration sur les cookies et de vos droits de confidentialité en Californie. Glamour peut gagner une partie des ventes de produits achetés sur notre site dans le cadre de nos partenariats d’affiliation avec des détaillants. Le matériel de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou utilisé d’une autre manière, sauf avec l’autorisation écrite préalable de Condé Nast. Choix d’annonces

Ref: https://www.glamour.com