Accueil » Général » Entreprises » SC demande au tribunal de commerce de trancher la demande d’arbitrage d’Essar contre Arcelor

New Delhi, 14 sept. (SocialNews.XYZ) Dans un revers pour Arcelor Mittal Nippon Steel India, la Cour suprême a autorisé un tribunal de commerce à poursuivre l’audience dans le litige du major de l’acier concernant la manutention et le paiement du fret avec Essar Bulk Terminal.

Arcelor s’était opposé à la demande d’arbitrage d’Essar Bulk Terminal et avait demandé le transfert de la procédure du tribunal de commerce vers un tribunal arbitral.

La société a fait valoir qu’un tribunal arbitral ayant été constitué, le tribunal de commerce ne peut pas poursuivre la demande en vertu de l’article 9 de la loi sur l’arbitrage.

La juridiction supérieure a cependant confirmé l’ordonnance du tribunal de première instance de Surat en autorisant la conduite d’une procédure d’arbitrage en vertu de l’article 9 dans un tribunal de commerce.

La formation à deux juges a noté que l’article 9 (1) permet aux parties à une convention d’arbitrage de saisir le tribunal approprié pour obtenir des mesures provisoires avant le début de la procédure arbitrale, pendant la procédure arbitrale ou à tout moment après le prononcé d’une sentence arbitrale, mais avant son exécution et conformément à l’article 36 de la loi sur l’arbitrage.

« L’appel n’est autorisé que dans la mesure où il précise qu’il n’est pas nécessaire que le tribunal de commerce examine l’efficacité de la réparation en vertu de l’article 17, puisque la demande en vertu de l’article 9 a déjà été examinée et examinée par le tribunal de commerce. Le jugement et l’ordonnance attaquée n’appelle pas, par ailleurs, d’ingérence”, a indiqué le jugement.

Arcelor Mittal Nippon Steel India a déplacé la plus haute juridiction contre l’ordonnance de la Haute Cour du Gujarat qui avait refusé d’interférer avec une ordonnance du tribunal de Surat.

Un tribunal de commerce de Surat avait précédemment rejeté son plaidoyer en refusant de renvoyer toute la procédure au tribunal arbitral.

L’affaire concerne la réclamation d’Essar Bulk Terminal après l’acquisition d’Essar Steel par ArcelorMittal dans le cadre d’IBC, dans laquelle Essar Bulk Terminal a déclaré que le port de Hazira ne faisait pas partie du processus de résolution.

Gopi Adusumilli est programmeur. Il est rédacteur en chef de SocialNews.XYZ et président d’AGK Fire Inc.

Il aime concevoir des sites Web, développer des applications mobiles et publier des articles d’actualité sur l’actualité à partir de diverses sources d’information authentifiées.

Quand il s’agit d’écrire, il aime écrire sur la politique mondiale actuelle et les films indiens. Ses plans futurs incluent le développement de SocialNews.XYZ en un site Web d’actualités qui n’a aucun parti pris ni jugement envers aucun.

Titre connexe :
SC dit commercial tribunal pour décider de la demande d’arbitrage d’Essar& contre Arcelor
Bar U/s 9(3) Arbitration Act Non applicable si la demande a été examinée par un tribunal avant la constitution de l’arbitrage …
La Cour suprême rejette le plaidoyer de la société Arcelor Mittal contre l’ordonnance du Gujarat HC
Les préoccupations concernant les « attaques contre l’arbitrage » au Brésil sont-elles justifiées ?

Ref: https://www.socialnews.xyz