Simone Biles possède généralement l’exercice au sol. Elle a été formidable dans l’événement depuis qu’elle était très jeune, à l’époque où certaines personnes pensaient à tort qu’elle finirait par être une spécialiste du sol et du coffre – et jamais une polyvalente. Ces opposants se cachent probablement dans un coin maintenant.

Aux Jeux de Rio de Janeiro 2016, le mouvement caractéristique de Biles sur le sol était une double disposition avec une demi-vrille et un atterrissage à l’aveugle, désormais officiellement connu sous le nom de « The Biles ». C’était la première compétence qui porte son nom parce qu’elle a été la première à le faire aux championnats du monde ou aux Jeux olympiques.

Depuis lors, elle a ajouté “The Biles II” à son répertoire au sol, et c’est un saut périlleux arrière à triple torsion double que vous devez voir au ralenti pour compter les sauts et les torsions. On dirait qu’elle est ballottée dans l’œil d’un ouragan. Mais à la fin, comme un chat, elle atterrit d’une manière ou d’une autre sur ses pieds. En gymnastique, cette qualité s’appelle la conscience de l’air et c’est l’un des nombreux dons sportifs de Biles.

Elle travaille également sur sa chorégraphie depuis les derniers Jeux olympiques. Dans un effort pour « pimenter les choses », elle a demandé l’aide de la danseuse professionnelle Sasha Farber. Il était son partenaire dans “Dancing with the Stars” et ensemble, ils ont terminé quatrième de cette compétition télévisée. Ici, cependant, Biles veut une médaille d’or, pas un trophée de boule à facettes scintillant.

Elle vient d’effectuer ses deux mouvements de Biles et les a atterri tous les deux. Mais sa troisième passe en tumbling, un double saut périlleux arrière avec vrille, lui a causé des problèmes. Alors qu’elle l’a atterri avec les deux pieds, son élan l’a amenée à s’envoler hors des limites et même du sol de compétition surélevé beige. Ce fut l’une de ses pires performances au sol de l’année, et même avec ses mouvements extrêmement difficiles, elle a reçu un score de 14,133.

Le score l’a placée à la deuxième place jusqu’à présent, juste derrière l’Italienne Vanessa Ferrari, qui a 14,166 points. Les huit premiers à la fin de la journée se qualifient pour la finale de l’épreuve la semaine prochaine.

Ref: https://www.nytimes.com