PARIS (Agefi-Dow Jones) – La Banque Société Générale a annoncé lundi l’organisation future de sa nouvelle banque de détail en France, qui résultera de la fusion de ses réseaux avec ceux du Crédit du Nord, avec notamment une suppression nette de 3.700 emplois .

Dans le cadre de ce rapprochement, qui prendra effet au 1er janvier 2023, Société Générale estime que sa nouvelle banque de détail emploiera 25 000 personnes en 2025, soit une suppression nette de 3 700 emplois entre 2023 et 2025.

Le groupe a annoncé dans un communiqué que la fusion serait réalisée “sans sortie forcée”. “Ces suppressions d’emplois reposent sur des départs naturels, estimés à 1 500 par an jusqu’en 2025, et la priorité donnée aux reclassements et à la mobilité interne”, a précisé la banque. “Des mesures supplémentaires de sortie volontaire pourraient être prises dans certains secteurs du commerce et de l’emploi”, a ajouté Société Générale.

La banque a également indiqué que le système exact de soutien aux travailleurs serait négocié avec les partenaires sociaux.

MISE À JOUR : La SocGen supprimera 3 700 emplois chez des clients privés entre 2023 et 2025 | Dow Jones

MISE À JOUR : SocGen supprimera 3 700 emplois dans la banque de détail entre 2023 et 2025 | Dow Jones

Société Générale va supprimer 3 700 emplois dans le commerce de détail entre 2023 et 2025 | Dow Jones

Recommandations des analystes : Crédit Agricole, Société Générale, BNP Paribas, Elior Group, Sodexo, Plastic Omnium, DBV Technologies, Nexans | invest.fr

Recommandations des analystes : Pernod Ricard, Crédit Agricole, Société Générale, BNP Paribas, GTT | investir.fr

CREDIT AGRICOLE : le Crédit Mutuel et le Crédit Agricole rivalisent pour reprendre la banque de détail d’ING-presse

CREDIT AGRICOLE : Crédit Agricole SA lance un programme de rachat d’actions d’un montant de 500 millions d’euros

OBER : Encouragement à reprendre les activités dans l’Ober malgré les goulots d’étranglement

SQLI : DBay Advisors augmente légèrement son offre sur SQLI à 31 euros par action

CGG : CGG en forte hausse, le scénario d’un meilleur second semestre se confirme

CELLECTIS : Cellectis poursuit son déclin suite à la décision de la FDA de suspendre les essais cliniques de la société américaine Allogene

PROMESSE OVH : OVHcloud, un pari risqué dans un contexte sensible pour les techniciens

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE:
Société Générale supprimera 3 700 emplois dans le commerce entre 2023 et 2025

Ref: https://investir.lesechos.fr