« Le but est de supprimer simplement le drapeau flottant, ce qui contredit les textes de la république », a déclaré la Police nationale

La police tchadienne a déclaré qu’il était “strictement interdit de hisser le drapeau national, symbole de l’État, dans une maison privée” Le drapeau tricolore ne peut flotter que devant les équipements publics”

Dans un tweet dimanche matin, l’opposant tchadien a également indiqué qu’il y avait également eu une “perquisition forcée du siège des Transformers” où il se trouvait avec une partie de son équipe du parti

Samedi, la coalition des partis politiques d’opposition et de la société civile, Wakit Tama, a organisé une manifestation pour protester contre l’administration du pays par les autorités de transition au Tchad

Cette nouvelle marche a été interdite car les autorités, en vue de la dernière marche du 7 septembre. Octobre citent « perturbation de l’ordre public » et « dépôt tardif de la demande de permis »

Les forces de sécurité mixtes existent depuis le 2 septembre. Octobre stationné à tous les ronds-points de la capitale et la connexion internet et SMS ont été interrompus samedi à l’aube

Malgré l’interdiction du gouvernement, des manifestants sont descendus dans la rue samedi, notamment dans la capitale tchadienne

La manifestation a été dispersée par la police. L’un des porte-parole de Wakit Tama, le rappeur Ray Kim, a déclaré qu’au moins dix manifestants avaient été blessés par des grenades lacrymogènes et que plusieurs autres avaient été arrêtés.

Samedi soir, le gouvernement tchadien a annoncé dans un communiqué que la manifestation “n’a finalement pas mobilisé le peuple” et a félicité “la maturité des Tchadiens, qui ne sont plus disposés à suivre les erreurs de certaines personnes ou organisations, et démontré en même temps leur engagement à maintenir la paix sociale ”

Dans son communiqué, le gouvernement tchadien a appelé les initiateurs de ces manifestations à rejoindre le processus de dialogue

Car, selon lui, “de tels actes ne servent ni à favoriser la transition pacifique prônée par les autorités de transition ni à promouvoir les propres auteurs”

Depuis le 2 Octobre, la coalition Wakit-Tama appelle les Tchaders à manifester pour soutenir la révision de la Charte de transition et la dissolution du Conseil national de transition, je H du parlement provisoire nommé par le chef de l’Etat pour exiger

JA News – Tchad : Appartement de l’opposant Succès Masra le 10 Raid en octobre

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/tchad-la-residence-de-succes-masra-perquisitionnee/