Les opérations de contrôle de perquisition menées par les services de sécurité nationale ont des doutes sur la méthode de scellement d’un conteneur à bord d’un navire de croisière battant pavillon d’un Un Etat européen qui avait laissé un port au Brésil pour les ports d’Anvers et de Portbury, qui a dû être soumis à une fouille minutieuse par les brigades cynotechniques, ajoute la même source

Cette perquisition a permis la découverte et la saisie de charges de cocaïne qui étaient emballées et cachées dans 40 valises noires, selon la DGSN à

Les résultats et les rapports techniques réalisés ont montré que la contrebande de cette quantité record de cocaïne a été réalisée en utilisant la méthode criminelle « rip-on / rip-off », qui consiste à briser les scellés douaniers et à les exporter vers le pays d’embarquement pouvant les charger de cocaïne avant l’apposition de nouveaux scellés contrefaits et illégaux, sachant que les conteneurs en question ont été scellés après la procédure de contrôle

La recherche et l’instruction de cette affaire ont été confiées à la Brigade Nationale de Police Criminelle, sous le contrôle du parquet compétent, afin d’identifier toutes les personnes liées à ce réseau criminel impliqué dans une tentative de trafic de cocaïne, conclut le communiqué

JA News – Trafic international de drogue : Une tonne et 355 kg de cocaïne saisis dans le port de Tanger Med au Maroc

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/une-tonne-et-355-kg-de-cocaine-saisie-au-maroc/