Ce jeudi soir a été chargé sur les écrans. Outre Fugueuse, la série très attendue de TF1 (qui, selon Médiamétrie, n’a finalement rassemblé que 3,2 millions de curieux), les téléspectateurs intéressés par la course au lysée ont dû choisir entre France 2 et BFMTV : D’un côté, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Valérie Pécresse, candidate à l’investiture de la Droite et du Centre ; de l’autre, la rude confrontation entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon.

Selon Puremedias, l’annonce tardive qu’un autre débat serait diffusé sur BFMTV avait provoqué la colère de la rédaction de France 2. « BFMTV aurait pu choisir un autre jour, estime une source anonyme. Ils auraient fait le même nombre de téléspectateurs. Pour être honnête, c’est mauvais. BFMTV se déshonore, c’est une volonté de nuire, pas une volonté d’informer. “

La chaîne d’information se défend. On cherchait une soirée qui soit compatible pour les deux débatteurs. On n’avait aucune exigence. C’est l’équipe de Jean-Luc Mélenchon qui voulait vraiment ce jeudi soir”, précise une source interne. chez BFMTV qui “n’a aucun intérêt particulier à être confronté à une émission politique”.

J’adore le débat entre ces deux adversaires, qui sont finalement d’accord sur tout !

Darmanin limite arrogant, parlant trop vite a été confronté à ses contradictions. VP a clairement et humblement montré qu’avec des résultats tangibles, nous pouvons être gouvernés différemment et plus facilement.

Au départ impossible de soutenir ce tandem de journalistes Léa Salamé et Thomas Sotto, caricatures de Gôôôche rance et qui coupent systématiquement la parole pour placer leur idéologie… D’ailleurs, Darmanin n’est pas candidat alors qu’on a d’autres occasions d’écouter Pécresse, mais en dehors d’un service public partiel et défaillant.

Lire les articles de la rubrique Médias,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Ref: https://www.lepoint.fr