Voici ce qui se passe dans le monde de la télévision pour le vendredi 10 septembre et le samedi 11 septembre. Toutes les heures sont l’Est.

Lucifer (Netflix, vendredi, 03h01) : « Lucifer se termine, pour de vrai cette fois, après six saisons qui ont constamment dépassé les attentes, même si elles n’étaient pas toujours cohérentes. La saison six offre ce qui est incontestablement la meilleure des trois fins de la série. Voici le reste de la critique de Stephen Robinson, qui remplace les récapitulations épisodiques habituelles de LaToya Ferguson.

LuLaRich (Amazon Prime Video, vendredi, 00 h 01) : Réalisé par Jenner Furst et Julia Willoughby Nason, cette série documentaire en quatre parties expose le système pyramidal de la société de vêtements LuLaRue, fondée par le couple DeAnne et Mark Stidham. Il comprend des entretiens avec les Stidham ainsi que d’anciens employés qui détaillent les comportements sectaires et la culture de travail toxique de l’entreprise. Recherchez un avis sur le site aujourd’hui.

Kacey Musgraves : Star-Crossed (Paramount, vendredi, 3 h 01) : Pour coïncider avec la sortie de son album studio Star-Crossed, la chanteuse Kacey Musgraves sortira un film d’une heure. Réalisé par Bardia Zeinali, il met en vedette Musgraves ainsi que des camées d’Eugene Levy, de la princesse Nokia, de Victoria Pedretti, de Meg Stalter et de la gagnante de Drag Race Symone, entre autres. L’album et le film sont décrits comme “une tragédie des temps modernes en trois actes qui raconte un voyage extrêmement personnel de chagrin et de guérison”.

Ilana Glazer Presents Comedy On Earth : NYC 2020-2021 (Comedy Central, vendredi, 23 h) : organisée par Ilana Glazer de Broad City, cette comédie spéciale d’une heure présente une série de décors de divers comédiens et capture la ville de New York dans les temps sombres de la pandémie de COVID-19. Les bandes dessinées présentes incluent Petey DeAbreu, Alison Leiby, Larry Owens, Sydnee Washington, Josh Gondelman, Kristen Buckels, George Civeris, entre autres.

Malignant (HBO Max, vendredi, 3 h 01) : Dans le film d’horreur de James Wan, Madison Mitchell d’Annabelle Wallis est paralysée par des visions choquantes de meurtres macabres, et son tourment s’aggrave lorsqu’elle découvre que ces rêves éveillés sont en fait des réalités terrifiantes. Maddie Hasson, George Young, Jake Abel, Susanna Thompson et Ingrid Bisu sont également à l’affiche. Gardez un œil sur les AA. La critique du film par Dowd sur le site plus tard dans la journée.

The Voyeurs (Amazon Prime Video, vendredi, 00 h 01): le thriller érotique de Michael Mohan met en vedette Sydney Sweeney et Justice Smith en tant que couple Pippa et Thomas, qui emménagent dans l’appartement de leurs rêves pour se rendre compte que leur fenêtre donne directement sur la maison d’un volatile couple de l’autre côté de la rue. Au fur et à mesure que leur fascination pour Seb (Ben Hardy) et Julia (Natasha Liu Bordizzo) grandit, ils mettent involontairement en branle une chaîne d’événements qui mènera au désastre.

Kate (Netflix, vendredi, 3 h 01) : « Kate de Netflix est la dernière de cette lignée de barils fumants et de plaisanteries glacées. Malheureusement, l’énième ballet de balles au néon se rapproche beaucoup plus de l’arnaque que du riff. Mary Elizabeth Winstead ouvre la voie cette fois-ci en tant que Kate, une arme à feu endurcie élevée depuis l’enfance pour calmer ses sentiments afin qu’elle puisse se concentrer sur l’adresse au tir et le combat au corps à corps. Voici la critique complète du film par Charles Bramesco, qui met également en vedette Woody Harrelson et Michael Huisman.

Detainee 001 (Showtime, vendredi, 21 h) : Réalisé par Greg Barker, ce film documentaire se déroule au lendemain du 11 septembre alors que les États-Unis et leurs alliés envahissaient l’Afghanistan avec pour mission d’éliminer les réseaux terroristes. Il présente des images inédites de la capture de John Walker Lindh, un combattant moudjahidine radical qui est devenu connu sous le nom de « talibans américains ». Detainee 001 explore comment l’Amérique se débat avec la justice dans le brouillard de la guerre et comment les récits sont construits et détruits au lendemain de la bataille.

Ref: https://www.avclub.com