Rivaux, St-Etienne et l’Olympique lyonnais le sont également lorsqu’il s’agit de recruter un jeune joueur pour leur centre de formation. Jean-François Vulliez, directeur du centre de formation de l’OL, a expliqué comment cela se déroulait lorsqu’un footballeur était désiré par les deux clubs. « En général, c’est la famille qui fait le choix et tout se passe plutôt naturellement, sans surenchères. Être le premier à prendre contact avec la famille peut être un avantage important, a-t-il indiqué dans le Dauphiné Libéré. Mais parfois, c’est le club qui fait le choix de ne pas retenir un jeune, comme on l’a fait avec Rivera ou Petit. Maxence Rivera, je m’en souviens bien, on ne l’a pas pris parce qu’on avait déjà des joueurs de son profil. »

Le dirigeant estime que l’actuel 3e de Ligue 1 attire davantage les potentielles recrues. « Sans faire injure à Saint-Étienne, Lyon a vécu sa grande période plus récemment. Donc les jeunes générations sont davantage marquées par l’OL, je pense. Mais l’identité stéphanoise est forte, aussi », a-t-il reconnu.

Pour Jean-François Vulliez, l’Olympique lyonnais et St-Etienne ont une politique différente en ce qui concerne les jeunes talents. « Je ne connais pas bien le contexte à l’ASSE, mais je pense que les deux clubs ne sont pas comparables, a-t-il tranché. À Lyon, nous avons notre propre méthodologie. Elle est liée à l’histoire du club, à celle de la ville et à ses supporters. La ville a toujours été tournée vers l’innovation : les frères Lumière, Claude Bernard, l’Institut Mérieux, Paul Bocuse… Et l’OL Academy doit s’inscrire dans tout cela, pour toutes ses équipes, masculines et féminines. Ça se traduit notamment au niveau de la recherche du beau jeu, offensif, protagoniste et efficace. »

Source: https://www.olympique-et-lyonnais.com/jean-francois-vulliez-aborde-la-concurrence-entre-lol-et-lasse-pour-les-jeunes-joueurs,211141.html

Olympique Lyonnais, AS Saint-Étienne

JA News – FR – Jean-François Vulliez aborde la concurrence entre l’OL et l’ASSE pour les jeunes joueurs