DISPARITION – L’interprète de Baby Love ou You Can’t Hurry Love était la plus ancienne membre du groupe qu’elle a fondé avec Diana Ross et Florence Ballard, de ses débuts en 1959 jusqu’à la séparation de cette formation en 1977. Les circonstances de son décès restent pour l’heure inconnues.

Une étoile de la soul s’est éteinte. La chanteuse Mary Wilson, fondatrice du groupe The Supremes aux côtés de Diana Ross et Florence Ballard, est décédée dans sa maison de Las Vegas, a déclaré son amie et journaliste Jay Schwarz à la chaîne de télévision KABC-TV. La chanteuse avait 76 ans. Pour l’instant, les circonstances de sa mort sont inconnues.

«J’ai été extrêmement choqué et attristé d’apprendre le décès d’un membre important de la famille Motown », a déclaré le producteur de musique Berry Gordy, dans un communiqué publié lundi soir. « J’ai toujours été très fier de Mary, a-t-il repris. Elle était une vraie star et a travaillé dur pendant des années pour cimenter l’héritage de The Supremes. Elle était très spéciale pour moi. Elle était une pionnière et une diva. Elle nous manquera fortement ».

Deux jours avant sa mort, la chanteuse américaine avait posté une vidéo rayonnante sur sa chaîne YouTube, annonçant une future collaboration avec Universal Music, ainsi que la sortie d’un album de chansons inédites enregistrées en 1970. «J’espère qu’une partie de cela sortira le jour de mon anniversaire, le 6 mars», disait-elle. L’interprète promettait également une série d’interviews à venir sur l’expérience du groupe The Supremes en matière de ségrégation, à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, commémoration annuelle célébrée en février.

Née dans le Mississippi en 1944, Mary Wilson déménage à Détroit à son entrée au collège. Dans cette ville, elle fait la connaissance de Florence Ballard, puis de Diana Ross, avec qui elle fonde, à l’âge de 15 ans seulement, le groupe The Primettes. En 1961, les trois femmes signent sur le label Motown et deviendront The Supremes. Très actives au début des années 1960, on se souvient notamment de leurs titres à succès You Can’t Hurry Love ou encore Baby Love. «Après une série de succès numéro un des charts, de prestations à la télévision et dans les boîtes de nuit, elles ont ouvert les portes pour elles-mêmes, et tous les autres artistes de la Motown… », a déclaré Berry Gordon.

Depuis sa mort, les hommages fleurissent sur les réseaux sociaux. Le journaliste Jawn Murray a publié sur son compte Twitter un message d’adieu à la chanteuse qu’il qualifie de «vivace, élégante, gentille et drôle ».

Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.

Soyez le premier à donner votre avis !

Source: https://www.lefigaro.fr/musique/la-chanteuse-mary-wilson-fondatrice-de-the-supremes-est-morte-a-76-ans-20210209

The Supremes, Mary Wilson, Motown, Diana Ross, Florence Ballard

JA News – FR – La chanteuse Mary Wilson, fondatrice de The Supremes, est morte à 76 ans