Selon plusieurs de ses membres, l’opposition qui a donné rendez-vous à la presse ce dimanche 1er novembre 2020, prépare la constitution d’un « gouvernement de transition ».

Dénonçant la décision de M. Ouattara de se représenter après déjà deux mandats comme un « coup d’Etat électoral », MM. Bédié et Affi N’Guessan avaient appelé au boycott du scrutin, même s’ils n’ont pas formellement retiré leurs candidatures, et à la « désobéissance civile ».

« Ce coup d’Etat électoral a été un échec. Le peuple ivoirien à réussi à faire échec à cette élection », a estimé le porte-parole de l’opposition Pascal Affi N’Guessan.

Il a évoqué « une douzaine de morts » dans les incidents à travers le pays, ce qui n’a pas pu être confirmé de source indépendante. Adama Bictogo, un des principaux responsables du parti au pouvoir, a lui « déploré les blessés qu’il y a eus, les morts, dus à l’agression de l’opposition ».

LIRE AUSSI : COVID-19/Maroc : Les tests sérologiques semblent être la méthode de diagnostic la plus fiable en matière de surveillance (étude) 

Sur la même longueur d’ondes que M. Soro, Simone Gbagbo, l’ancienne Première dame et Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale, ont tous deux dit sur les réseaux sociaux qu’il ne reconnaissaient plus Alassane Ouattara comme président.

Source: https://www.yeclo.com/la-composition-du-gouvernement-de-transition-ivoirien/

JA News – La composition du gouvernement de transition ivoirien ? – YECLO.com