La Rochelle : les nouvelles mesures sanitaires passent mal auprès des habitués du marché

Marché du centre-ville étendu, élargissement des allées et espacements des stands, ces nouvelles mesures sont inefficaces et agacent les vendeurs et les clients perdus.

Le marché du centre-ville de La Rochelle a été réorganisé. Depuis ce 21 novembre, de nouvelles mesures sanitaires censées désengorger les allées se sont ajoutées à celles déjà  en vigueur. Inefficacité constatée.

Face à l’affluence et aux rassemblements constatés sur les marchés de proximité, la municipalité de La Rochelle en accord avec la préfecture de la Charente-Maritime poursuit les mesures d’espacement des commerçants et l’élargissement des allées.

Les commerçants de la rue des 3 fuseaux ont été déplacés dans la rue Gargoulleau et sur la Place de Verdun. Une décision « idiote » pour Bruno Vernier, producteur de légumes qui a vu son stand déménagé. 

« C’est encore plus resserré qu’avant », explique-t-il lorsqu’il compare avec le marché central où « les allées sont encore plus étroites ». 

Je ne comprends pas pourquoi nous pénaliser, nous (les commerçants de la rue des 3 fuseaux), notamment au niveau de la recette”.

Cela faisait 30 ans que Bruno Vernier était placé dans cette rue, aujourd’hui, il ne comprend pas cette mesure « sous prétexte du coronavirus ». Il estime faire 50 % de recette en moins qu’à l’accoutumée. 

Il tient à signaler que la décision ne vient pas du maire de La Rochelle, il n’en veut pas à Jean-François Fountaine, mais plutôt au préfet de la Charente-Maritime dont il juge les décisions « arbitraires ».

Toutefois, le plus contraignant pour eux, explique Julien Dosnon, responsable des commerçants du marché, c’est qu’ils ont été prévenus à la dernière minute. « On a appris la réorganisation par la presse ».

« Aucune communication n’a été faite », s’indigne-t-il, « c’est la placière mercredi matin qui nous en a informé. On n’a reçu un communiqué que dans l’après-midi ».

De nombreux commerçants présents ce matin constatent que beaucoup de clients sont perdus. Ils demandent des renseignements aux commerçants en espérant trouver leur vendeur habituel.

Ils pensent notamment aux personnes âgées qui peinent à se déplacer. Désormais, le marché est étendu sur 1,5 km de long, entre le Carré Amelot et la Place de Verdun. 

Également déplacé dans la rue Gargoulleau, Stéphane Daniel, vendeur de fromages, craint lui aussi pour sa recette qu’il estime en baisse de 60 à 70 %. « Les gens s’arrêtent au marché central sans forcément monter jusqu’à la Place de Verdun ».

La meilleure solution aurait été de retourner sur le parking de l’Esplanade des parcs, comme lors du premier confinement”.

Les clients passent sans s’arrêter et selon lui, ceux qui traditionnellement vont à l’Arsenal ne viennent pas jusqu’ici, « ça fait trop loin ». 

Le constat est sans appel, la différence de concentration de population, entre la place du marché central ou l’Arsenal et la rue Gargoulleau ou la Place de Verdun, est criante.

Certes, ces décisions ont pour but de freiner la circulation du virus, mais l’observation faite sur le terrain est tout autre. Le marché reste bondé de monde, sans parler du pic d’affluence de 11 heures. 

Si les commerçants pensent que ces nouvelles mesures sont justifiées du point de vue sanitaire, en revanche, elles ne sont pas judicieuses.

2  Bretagne : il dépollue les étangs à l’aide d’un aimant et résout deux affaires policières

3  Transport scolaire : Damien devait marcher deux kilomètres, sa maman obtient gain de cause à Loyat

© 2020 actu.fr, détenu et coexploité par Publihebdos et ses filiales.Hébergement dédié : Groupe DIS, Digital Ad Trust et ACPM. Conception et design : Datagif.

Source: https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/la-rochelle_17300/la-rochelle-les-nouvelles-mesures-sanitaires-passent-mal-aupres-des-habitues-du-marche_37631907.html

La Rochelle

JA News – FR – La Rochelle : les nouvelles mesures sanitaires passent mal auprès des habitués du marché