L’échange (Arte) : l’histoire vraie de Christine Collins (Angelina Jolie) et la disparition du petit Walter

Le drame vécu par Christine Collins à Los Angeles il y a près d’un siècle a été adapté par Clint Eastwood en 2008 dans L’échange. Une œuvre à retrouver dès 20h55 ce dimanche 22 novembre 2020.

Le vingt-huitième long-métrage de Clint Eastwood a été consacré au combat mené par Christine Collins, une mère de famille victime d’une enquête bâclée portant sur la disparition de son fils. En 2008, quatre-vingt ans après les faits, la fine gâchette du western a permis à Angelina Jolie de prêter ses traits à la maman de Walter dans le film L’échange, programmé en prime par Arte ce dimanche.

En 1928 à Los Angeles, Christine Collins est contrainte de faire des heures supplémentaires et manque son tramway de retour. Quand elle rentre à son domicile, Walter, son fils unique, n’est pas à la maison. Les enquêteurs ont bien du mal à trouver une piste, mais cinq mois plus tard, la police de Los Angeles lui annonce que son enfant à été retrouvé. Mais Christine Collins ne reconnaît pas son Walter. Le Capitaine Jones l’accuse d’avoir sombré dans la folie et la fait interner de force. Tout bascule quand un enquêteur suit la piste d’un tueur d’enfants qui avoue bientôt une vingtaine de meurtres lors de son arrestation. Le détective est persuadé que Walter figure parmi les victimes.

Joseph Michael Straczynski, scénariste et ancien journaliste, est à l’origine de cette adaptation. Christine Collins a été soutenue par un pasteur dans ce combat contre une police locale brutale et incompétente. Le film a également veillé à dépeindre les injustices contre les femmes, internées contre leur gré selon le bon désir de leur mari ou des policiers à l’aube de la Grande Dépression.

Pour le procès du tueur en série, qui constitue la partie finale de L’échange, il a probablement représenté la majeure partie du travail de Clint Eastwood qui a étudié en long et en travers ce moment charnière, celui où une citoyenne américaine défie l’autorité californienne. Le pot de terre contre le pot de fer, habituelle rengaine dans la filmographie d’acteur et de réalisateur de la légende hollywoodienne.

Au box-office français, ce drame s’est classé à la trentième position en 2008 avec 1.4 million d’entrées. Plusieurs chaînes françaises l’ont déjà proposé sur leur antenne dans la case reine du petit écran.

L’échange est programmé ce dimanche 22 novembre à 20h55 sur Arte, juste avant le documentaire inédit Franck Lloyd Wright : le phénix de l’architecture.

Source: https://www.toutelatele.com/l-echange-arte-l-histoire-vraie-de-christine-collins-angelina-jolie-et-la-disparition-du-petit-walter-124852

Changeling, Christine Collins, Clint Eastwood, Angelina Jolie, Drama

JA News – FR – L’échange (Arte) : l’histoire vraie de Christine Collins (Angelina Jolie) et la disparition du petit Walter