L’Échange sur Arte : la bouleversante référence cachée à Dumbo – CinéSéries

Le bouleversant film “L’Échange” de Clint Eastwood avec Angelina Jolie sorti en 2008 possède une référence cachée à “Dumbo” de Disney. On vous dit tout sur ce surprenant parallèle.

Réalisé par le prolifique Clint Eastwood, L’Échange narre l’histoire vraie de Christine Collins (Angelina Jolie) dans le Los Angeles des années 1920. Comme tous les matins, elle s’occupe de son fils, Walter, avant de partir au travail. Mais le soir, en rentrant, Christine réalise avec horreur que son fils s’est volatilisé. Les services de police de la ville se lancent à la recherche du garçon.

Plusieurs mois plus tard, Christine apprend avec un soulagement sans pareil que son fils a été retrouvé. Seulement, lors de leurs retrouvailles, la mère est prise d’un constat glaçant. Peu importe ce qu’affirment les forces de l’ordre et le garçonnet, elle est persuadée qu’il ne s’agit pas de son fils. Envers et contre tous, Christine va tâcher de découvrir la vérité et retrouver le vrai Walter.

L’Échange, film coup de poing, vient toucher au lien fort et complexe qui unit une mère à son enfant. Le scénario de l’œuvre, signé J. Michael Straczynski, a tellement touché le réalisateur de Million Dollar Baby qu’il a accepté de réaliser le film seulement quelques heures après avoir fini de lire le script. Pour l’anecdote, le scénario de L’Échange figurait en première place de la Blacklist en 2006. Cette “liste noire” regroupe les scénarii les plus prometteurs de l’année n’ayant pas encore été tournés.

Pour ce qui est du rôle principal, il a lui aussi été particulièrement disputé. Les comédiennes Reese Witherspoon (Big Little Lies) et Hilary Swank, héroïne tragique de Million Dollar Baby, ont manifesté un intérêt sans faille pour incarner Christine à l’écran. Eastwood leur a néanmoins préféré Angelina Jolie. Selon lui, son style et son physique convenaient mieux à l’époque à laquelle se déroulait le long-métrage.

C’est Clint Eastwood qui signe l’intégralité des musiques de son film, à savoir seize morceaux. Et pour concevoir le thème principal, le cinéaste américain a choisi de s’inspirer d’un classique de Disney. Ce sont ainsi les sonorités de Baby Mine, l’une des musiques phares de Dumbo, paru au début des années 1940, que l’on retrouve dans le film. Un choix d’autant plus bouleversant quand on s’intéresse au titre de la chanson, que l’on peut rapprocher du drame vécu par le personnage principal qui recherche coûte que coûte son fils adoré. Dans le long-métrage d’animation, Baby Mine est la berceuse fredonnée par la mère de l’adorable petit éléphant avant que tous deux ne soient séparés. Un parallèle auquel il fallait penser, mais qui résonne indéniablement dans le long-métrage d’Eastwood.

Pour la petite histoire, Baby Mine a vécu bien après Dumbo. Fort d’une nomination aux Oscars, le morceau a été repris de nombreuses fois. L’immense Bette Midler a ainsi posé sa voix sur la chanson. Parmi ses nombreuses variations, vous pouvez retrouver Baby Mine en version country ou encore au violon. Pour son adaptation de Dumbo, l’excentrique Tim Burton a quant à lui fait appel au groupe de rock Arcade Fire pour reprendre la chanson ! Dernièrement, c’est dans le film Netflix I am Mother, à la thématique évidente, que vous pouvez entendre ce morceau culte.

La comédie culte “Mes meilleures amies” contient beaucoup de scènes mémorables, notamment celle de l’intoxication alimentaire dans les toilettes d’un salon d’essayage. Focus sur cette séquence particulièrement marquante.

Source: https://www.cineserie.com/tv-vod/programme-tv/lechange-sur-arte-la-bouleversante-reference-cachee-a-dumbo-3873611/

L’Échange

JA News – FR – L’Échange sur Arte : la bouleversante référence cachée à Dumbo – CinéSéries