Lopez garde Lomachenko en échec pour le détrôner

Vasiliy Lomachenko n’a pas su faire parler sa science et a été tenu en échec par Teofimo Lopez fils qui a causé la surprise avec une victoire par décision unanime.

Déjà champion IBF, Lopez (15-0, 12 K.-O.) met la main sur les ceintures WBO et WBA des poids légers avec cette victoire enregistrée au MGM Grand de Las Vegas, samedi.

Dans un combat disputé en deux temps, Lomachenko (14-2, 10 K.-O.) n’a pas su s’approcher de son rival lors de la première moitié du combat. Lopez a accumulé les rounds et même lorsque son adversaire a mis la pression en fin de combat, l’athlète de 23 ans avait encore du répondant.

Les juges ont remis des cartes de 119-109, 117-111 et 116-112 en faveur de Lopez qui a infligé un deuxième revers dans la carrière de Lomachenko.

Celui-ci a étudié son rival en début de combat, alors que Lopez s’est emparé du centre du ring. Sans avoir à être éclatant, Lopez a embêté le vétéran de 32 ans.

Le boxeur de 23 ans a gardé son rival en respect pour mettre la main sur les premiers assauts forçant Lomachenko à se lancer en attaque pour renverser la situation. L’Ukrainien a finalement donné légèrement signe de vie lors du septième assaut en se lançant un peu plus à l’attaque. Toutefois, Lopez a été bien plus efficace encore une fois.

Lomachenko s’est fait avertir par l’officiel pour des coups de tête au huitième round, mais le tout a semblé le réveiller, alors qu’il a placé une bonne combinaison à son rival.

Sentant l’urgence de la situation, Lomachenko a ouvert la machine et a embêté Lopez dans les derniers rounds. Il a touché la cible consécutivement en plusieurs occasions au 11e assaut. Il n’a cessé de revenir à la charge pour garder le champion IBF contre les câbles.

Lopez n’avait pas l’intention de laisser son adversaire le rudoyer en fin de combat alors qu’il a laissé partir de puissantes frappes qui ont touché Lomachenko. Lopez a été coupé à l’oeil droite dans les derniers instants à la suite d’un coup de tête, mais c’est triomphant qu’il a quitté le ring.

Lors de la demi-finale du gala, Arnold Barboza a conservé une fiche invaincue en l’emportant par décision unanime contre Alex Saucedo.

Barboza (25-0, 10 K.-O.) a obtenu des cartes favorables des juges au terme d’un combat au cours duquel il a dicté le ton. Un juge l’a donné vainqueur 96-93, alors que les deux autres ont remis des cartes de 97-92.

Les deux boxeurs ont entamé l’affrontement en force avec plusieurs échanges, si bien que Saucedo (30-2, 19 K.-O.) s’est retrouvé avec un saignement du nez dès le round initial.

Plus tôt dans la soirée, Edgar Berlanga a poursuivi sa séquence impressionnante de K.-O. au premier round.

Cette fois, Lanell Bellows a été sa victime, alors que l’officiel a cessé l’affrontement après 1 minute et 19 secondes.

Berlanga a ainsi enregistré une 15e victoire en autant de combats, toutes obtenues avec des K.-O. au premier round.

Source: https://www.rds.ca/combat/boxe/boxe-teofimo-lopez-fils-a-surpris-vasiliy-lomachenko-avec-un-gain-par-decision-uanime-1.8209706

Vasyl Lomachenko, Boxing, World Boxing Organization, Lightweight

JA News РFR РLopez garde Lomachenko en ̩chec pour le d̩tr̫ner