Rugby – ASM – Stade Français : les points clés du match

Deux déplacements pour deux victoires (à Castres 22-6 et à Agen 20-3). Le bilan du Stade Français loin de ses bases est pour le moment parfait. Du côté du Michelin, les hommes de Gonzalo Quesada chercheront sans nul doute à vouloir prolonger cette aptitude à bien voyager. Franck Azéma le sait, l’opposition parisienne sera redoutable ce dimanche soir. « Le Stade Français possède vraiment un effectif de qualité. C’est peut-être même l’un des plus riches du Top 14. C’est une équipe très dense et on sait que ca va être costaud. » Bref, c’est un gros morceau qui se présente à Clermont-Ferrand et au quasi complet qui plus est. Mis à part Sekou Macalou en troisième ligne (blessé aux ischios jambiers), le technicien argentin pourra compter sur ses hommes de confiance. 

Avec le report du match face à Bordeaux, les Clermontois ont pu bénéficier de deux semaines complètes d’entraînement. Une période que les hommes de Franck Azéma ont mis à profit pour travailler et peaufiner les détails. En conquête notamment où les joueurs de l’ASM ont souffert lors de leurs dernières sorties. Et plus que dans n’importe quel autre secteur de jeu, cela nécessite des réglages. « Concernant notre conquête, comme on a eu pas mal de changements, cela demande beaucoup de petits détails, de mise en route et de cohésion pour un maximum d’efficacité. Ces derniers jours, on a beaucoup travaillé là­-dessus », explique Franck Azéma. Cette rencontre face au Stade Français arrive donc à point nommé pour valider les axes de travail clermontois. « On a eu la possibilité de travailler entre nous avec de la régularité. Il faut maintenant que l’on arrive à avoir tous nos voyants au vert au même moment. » Face à une telle formation, cela serait encore plus appréciable et constituerait pour sûr ce fameux match référence.

Damian Penaud blessé à la cheville et pas de retour avant début décembre. Alivereti Raka suspendu 5 semaines. Bastien Pourailly ménagé… Franck Azéma a dû se gratter la tête à l’heure de choisir ses deux ailiers pour la réception du Stade Français. Fort heureusement, Kotaro Matsushima s’est remis de ses douleurs aux adducteurs. Plutôt positionné à l’arrière, le joueur nippon a toutefois l’habitude de jouer à l’aile avec la sélection du Japon. C’est d’ailleurs à ce poste-là qu’il s’était révélé lors de la dernière Coupe du Monde. Le polyvalent Peter Betham occupera l’autre aile. Ses qualités de finisseur ont déjà fait merveille à ce poste-là par le passé. Matsushima-Betham, une association inédite mais qui ne manque pas de talent. 

Grâce à l’ultra polyvalence de Tim Nanai Williams qui peut couvrir tous les postes à l’arrière, Franck Azéma a pu placer six avants sur le banc de touche. Et non des moindres… Vahaamahina, Lee, Cancoriet, Falgoux… que des titulaires en puissance. Leur entrée en deuxième mi-temps devrait apporter un soutien non-négligeable aux Clermontois. Et elle pourrait même faire la différence si celle-ci n’a pas été faite avant. 

il va falloir se sortir les doigts et ne pas faire un match de quarante minutes, comme vous faites depuis le début de la saison, bougez vous.

Je réponds
J’alerte

20 places à gagner !Jouez et gagnez vos places pour le match du VBCC vs Nantes

Source: https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/sports/asm-stade-francais-les-points-cles-du-match_13857841/

ASM Clermont Auvergne, Franck Azema, Alivereti Raka, Top 14, Stade Français

JA News – FR – Rugby – ASM – Stade Français : les points clés du match