Saint-Étienne-Nice en direct : plus réalistes, les Aiglons fondent sur les Lensois

Malheureux et un peu malchanceux, les Stéphanois s’inclinent finalement face à l’OGC Nice assez sèchement, 3-1, la faute notamment à une première mi-temps insipide. Les Aiglons font un joli bond au classement et reviennent dans le top 5, à hauteur de Lens et à un point de Lille, deux équipes qui s’affrontent ce soir à 21 h.

Plein axe, le gardien niçois rend le ballon à l’adversaire. Mais heureusement pour son équipe, Danilo revient vite et proprement.

Trop esseulé, l’attaquant doit tenter sa chance tout seul après avoir été lancé dans la profondeur. Sa frappe en bout de course, un peu écrasée, est captée par Benitez.

Trouvé par un bon centre de Lopes, le défenseur central est idéalement placé dans les six mètres… et rate totalement sa tête, qui part nettement à côté du but.

Depuis l’entrée de Maolida, les Aiglons parviennent un peu plus à tenir le ballon jusqu’à la surface de réparation, et obtiennent même un corner.

Le Niçois part en solitaire en contre-attaque et ne résiste pas au retour un peu osé du défenseur de Saint-Etienne, à l’épaule.

Maolida va apporter du sang frais pour son équipe à la place de Thuram. En face, Claude Puel fait également entrer en jeu Rivera pour Monnet-Paquet.

Sur une perte de balle stéphanoise, l’attaquant part rapidement en dribble et surprend son vis-à-vis, obligé de faire faute. Carton jaune sorti par M. Delerue.

Les 1000 personnes présentes dans Geoffroy-Guichard donnent de la voix, alors qu’Hamouma se charge lui-même du coup de pied arrêté. Le ballon part bien, en direction du but, mais Benitez claque facilement au-dessus de sa transversale.

Passé devant Dante, le Stéphanois tente de résister à son vis-à-vis avant de tomber, alors qu’il avait la main sur son épaule. C’est très chaud, mais ça ne mérite pas un penalty pour M. Delerue.

Le défenseur brésilien est pris par trois adversaires et parvient malgré tout à s’en sortir, en repassant par Benitez, qui ne manque pas sa passe cette fois-ci.

Le Niçois tente de jouer le ballon derrière Aouchiche et prend la cheville de son adversaire. Le coup-franc frappé ensuite par Hamouma ne profite pas à Sainté.

Sur un ballon perdu trop facilement par la défense des Verts, Lees-Melou récupère et se projette vers la surface de réparation. Sa tentative des seize mètres n’accroche pas le cadre ensuite.

Le milieu de terrain est à la réception d’un second ballon, après un corner. Mais sa frappe enchaînée est totalement dévissée et part dans les airs.

Le latéral cherche à frapper le ballon de façon acrobatique, dans les airs, et fait faute sur un défenseur adverse. Sainté va pouvoir se dégager.

Premiers changements déjà de Claude Puel avec les entrées de Bouanga et Trauco à la place de Krasso et le malheureux Sow.

Sans vraiment forcer, et grâce à un cadeau de la défense de Saint-Etienne, Nice mène 2-0 à la mi-temps contre une équipe qui ne parvient pas à accélérer et à trouver des solutions pour le moment.

Le défenseur repique dans l’axe et trouve une belle ouverture pour son ailier, qui entre dans la surface avec le ballon au pied. Mais il tarde ensuite à frapper et ne peut cadrer sa tentative ensuite, gêné par le retour de Nsoki.

Les Verts jouent à l’envers et rendent le ballon très facilement, à l’image du défenseur grec, qui rate totalement sa passe à quelques mètres.

Dans la surface de réparation, l’ancien joueur du PSG tente de faire la différence en solo. Son vis-à-vis le serre de près et contre sa tentative.

Une fois de plus, la défense des rouge et noir n’est pas surprise. Bien en place, elle renvoie le ballon au loin.

Les Aiglons se projettent vite vers l’avant grâce à Lopes, qui parvient à résister plutôt bien au retour de Sow dans son dos. Sa frappe croisée ensuite passe à côté du but…

Suite à une longue phase de possession des Niçois, Lotomba hérite du ballon côté droit et a tout le temps du monde pour ajuster son centre. Gouiri est à la réception… mais sa tête file droit sur Moulin. Lees-Melou frappe à son tour dans la foulée, et Moulin est toujours dessus. C’était chaud pour Sainté !

Le latéral se faufile avec le ballon, depuis la ligne de sortie de but, avant de tomber au duel avec un défenseur. M. Delerue siffle… en faveur des locaux.

Les joueurs de Claude Puel se portent pour la première fois à l’attaque et obtiennent un corner. Mais le centre d’Aouchiche ne trouve personne et Benitez se couche parfaitement pour sortir la reprise de Youssouf.

Dans la surface de réparation, le défenseur des Verts ne se fait pas surprendre par la tentative de crochet de Gouiri, mais doit concéder tout de même le corner.

Le contrôle de la poitrine du latéral n’est pas très bien exécuté, puis son centre beaucoup trop fort et trop long pour ses partenaires. Les Verts vont pouvoir s’en sortir.

Alors que Monaco et Montpellier ne parviennent pas à se départager pour le moment, Nice ou Sainté pourrait faire la belle opération de la journée, puisque Lens (qui jouera ce soir à 21 h), 4e, n’est qu’à trois points.

En l’absence de Dolberg, blessé contre l’Angleterre pendant la trêve, Patrick Vieira a choisi de s’appuyer sur un duo Lopes-Gouiri pour mener l’attaque.

Le onze de l’OGCN : Benitez – Lotomba, Bambu, Dante, Nsoki, Kamara – Thuram, Schneiderlin, Lees-Melou – Lopes, Gouiri.

Le 1️⃣1️⃣ niçois pour défier les Verts1️⃣ère apparition de la saison pour @nsoki_stanley🔙 @robsonbambu14 de retourCoup d’envoi de #ASSEOGCN à 17h ! #OGCNice pic.twitter.com/hqomyZjbmG

Pour Saint-Etienne, c’est le jeune défenseur Saïdou Sow qui sera titulaire dans la charnière centrale, en l’absence de Kolodziejczak.

Le onze de Sainté : Moulin – Sissoko, Moukoudi, Sow, Retsos – Youssouf, Camara, Aouchiche – Monnet-Paquet, Krasso, Hamouma.

Plus tôt dans l’après-midi, Lyon est parvenu à se défaire de Strasbourg. Et le multiplex vient de se lancer avec notamment Monaco-Montpellier et Brest-Nantes, à suivre donc en ce moment même sur RMC Sport.

Après un début de saison mitigé et irrégulier, l’OGC Nice et l’AS Saint-Étienne se retrouvent en championnat alors que les deux équipes sont parfaitement à égalité, avec 10 points pris en 6 matchs. Et une victoire cette après-midi, à 17 h, pourrait permettre au vainqueur de bien se replacer à hauteur des places européennes, juste avant le retour de la Ligue Europa et de la Ligue des champions la semaine prochaine.

Texte du commentaire

Source: https://rmcsport.bfmtv.com/football/ligue-1-saint-etienne-nice-en-direct-4886.html

Saint-Étienne – Nice

JA News – FR – Saint-Étienne-Nice en direct : plus réalistes, les Aiglons fondent sur les Lensois