Romane Serda : Alcool, drogue… Elle est “inquiète” pour son fils Malone, 14 ans

Dans sa nouvelle autobiographie intitulée À la vie à l’amour (édition Harper Collins), sortie le 7 octobre 2020, Romane Serda évoque en toute honnêteté son aversion pour la drogue, l’alcool, et la manière dont elle a arrêté de fumer du jour au lendemain. C’est également en toute franchise qu’elle évoque l’impact de l’alcool sur son mariage avec Renaud, dont elle a divorcé en 2011. Aujourd’hui, la chanteuse de 49 ans ne cache pas son inquiétude pour leur fils Malone, âgé de 14 ans.

Auprès de Purepeople.com, lors d’une interview accordée le 16 octobre, Romane Serda a confié être “terrorisée” à l’idée de voir son fils tomber dans une quelconque addiction : “J’ai super peur. Je lui en ai parlé, je lui ai dit la vérité : moi j’ai juste fumé des pétards, mais jamais touché de cocaïne, d’héroïne… Jamais de chez jamais. Et son père pareil, nous a-t-elle expliqué. Il a juste fumé quelques pétards comme ça, mais ça ne lui va pas et moi non plus. Je lui ai dit : ‘Tu vois ton père, qui est quand même une rockstar nationale, on dit que tous les gens du métier touchent à la drogue, on n’a jamais touché à ça. S’il te plaît, ne touche jamais à ça.”

Toujours auprès de son fils, Romane Serda n’hésite pas à citer l’exemple de son propre père, qui a longtemps entretenu une relation toxique avec l’alcool et les cigarettes. À 68 ans, Renaud a récemment inquiété ses fans – à tort – après avoir consulté une clinique pour une maladie pulmonaire, liée à sa surconsommation de tabac. La chanteuse a expliqué à Malone : “Tu vois ce que ça peut faire l’alcool, tu peux comprendre que ça peut être un vrai problème, tu vois ce que la cigarette peut faire aussi, c’est terrible. Avec ton père, on te demande de ne jamais rentrer là-dedans.”

Pour autant, celle qui se considère comme “une maman poule” ne peut que prévenir et espérer que ses recommandations portent leurs fruits : “Qu’est-ce que je peux dire, qu’est-ce que je peux faire ? C’est compliqué (…). Je suis terrorisée, je vois ses copains et j’espère qu’ils ne vont pas l’entraîner là-dedans parce que c’est un peu les relations qui font ça.” Malgré tout, Romane Serda est optimiste et fait confiance au jugement de son fils : “Je pense qu’il comprend.”

Une relation basée sur la confiance et l’honnêteté qu’elle évoque également dans son ouvrage, en expliquant : “Je le laisse vivre sa vie et lâche prise en constatant que je peux lui faire confiance. Je prends plaisir à voir ses ailes se déployer, sa personnalité s’affirmer, ses goûts de préciser (…). Son caractère doux et aimant, son esprit intègre et curieux de tout me confortent dans l’idée que je ne me débrouille pas si mal.”

À la vie à l’amour, le nouvel ouvrage de Roman Serda paru aux éditions Harper Collins, le 7 octobre 2020.

Mon livre est sorti ! lien ds ma bio #librairies j’espere partager cette aventure avec vous #livre #autobiography @alaviealamour @harpercollinsfrance

Une publication partage par Romane SERDA (@romane.serda) le 9 Oct. 2020 7 :34 PDT

Source: https://www.purepeople.com/article/romane-serda-alcool-drogue-elle-est-inquiete-pour-son-fils-malone-14-ans_a408359/1

JA News – Romane Serda : Alcool, drogue… Elle est “inquiète” pour son fils Malone, 14 ans