C’était une (22e journée) attendue, et le spectacle n’a pas manqué, la surprise aussi. Le PSG tombe à Lorient, l’OL assume son rang et Lille prend la tête du classement !

En effet, face à une formation en confiance surtout après son succès contre Dijon (3-2), les Parisiens se sont finalement pris les pieds dans le tapis à Lorient .

Les Merlus se sont montrés tranchants dès le début de la rencontre malgré les nombreuses tentatives de Naymar Jr, les parisiens ne parvenaient pas à se trouver .

Après une incompréhension entre Danilo et Kimpembe, Albergel se jette à l’entrée de la surface pour trouver la lucarne sur sa frappe en bout de course (1-0,36′).

Une joie de courte durée puisque Naymar Jr remet les pendules à l’heure sur pénalty après une faute de Mendes (1-1,45′).

Au retour des vestiaires, encore une fois, le PSG fait la différence sur pénalty, Naymar Jr fait le break sans trembler devant le gardien Dreyer (1-2,57′).

Alors que Icardi n’était pas loin du 3-1, Lorient arrache l’égalisation après un très joli slalom de Wissam, qui s’est appuyé sur Moffi pour tromper Rico au premier poteau (2-2,80′). Quelques moments avant le coup de sifflet final, Moffi, d’une frappe à ras de terre porte le coup de grâce (3-2,90’+2).

Après un succès dans le derby contre Saint Etienne dimanche passer, L’OL décroche les trois points face à Bordeaux dans le temps additionnel.

Un quart d’heure après le début de l rencontre, l’OL paraissait embêté par le pressing incessant des coéquipiers de Hatem Ben Arfa, Bordeaux a jouer avec certitude après une belle série a l’extérieur (3 matches sans défaite) .

Mais il a fallu qu’une occasion au hommes de Rudi Garcia pour ouvrir la marque. Sur un corner rapidement joué par Memphis Depay, Laurent Koscielny remets involontairement le ballon de la cuisse vers Karl Toko Ekambi libre de tout marquage, profite l’occasion pour crucifier le gardien Benoît Costil (1-0,32′).

Après la sortie des vestiaires, Samuel Kalu, bien servi par Rémi Oudin, permet aux bordelais d’égaliser d’une belle volée au point de penalty (1-1,55′).

Les Bordelais reprenaient le monopole de la rencontre, avec aux manettes un Hatem Ben Arfa et un Yacine Adli mais sans pour autant faire la différence.

Dans le temps additionnel, Maxwel Cornet centre au second poteau pour Léo Dubois, le latéral droit frappe la balle dans un angle impossible et trompe Benoît Costil (2-1,92′) pour donner la victoire à son équipe.

LesSang et Or ont imposé rapidement leur jeu face à Montpellier. Suite à un coup de billard sur corner, C.Doucouré lance un missile et ouvre la marque (0-1,72′). Le MHSC tente de réagir rapidement mais le tire de Chotard manque de puissance pour inquiéter le gardien adverse.

Au retour des vestiaires, les occasions les plus tranchantes restaient tout de même en faveur des hommes de Franck Haise, d’une superbe frappe des 30 mètres déviée par le défenseur Montpellienne, G.Kakuta ajuste le gardien et fait le break pour son équipe (0-2,67′).

Quelques minutes plus tard, le jeune attaquant S.Wahi réduit logiquement le score d’un magnifique retourné dans la surface (1-2,78′).

Le FC Metz gagne les trois points d’une rencontre de milieu du tableau face au stade brestois, Honorat à lancé la partie (1-0,33′), avant de voir Farid Boulaya, l’international Algérien, remettre tout le monde a égalité ( 1-1,36′), sitôt après le retour des vestiaires, Cordona a redonné l’avantage aux Bretons (2-1,48′).

La défense brestoise a craqué, comme trop souvent cette saison, Sarr égalise (2-2,73′) dans un premier temps puis Yade (2-3,81′) et Wagner sur pénalty (2-4,87′) ont donné la victoire aux Messins.

Le SCO, quant à lui, n’a pas tremblé malgré la réduction de l’écart avant la pause de Ripart sur pénalty (41′), auparavant Capelle (20′) et Coulibaly (35′) avaient donné un break d’avance (2-1).

En début de la seconde période, Diony a tué le suspense (3-1, 55′) d’un match qui s’est vite essoufflé.

Un succès ô combien important pour les Reimois, qui confirme sa grande forme du moment, surtout après sa victoire devant le stade Brestois la journée précédente.

Après une première mi-temps agréable ou les occasions s’enchaînent dans les deux surfaces, c’est D.Kutesa qui débloque la situation, a peine entré en jeu, le jeune attaquant fait exulter son clan! Parfaitement lancé dans le dos de la défense, le jeune suisse décoche une puissante frappe en bout de course, Kawashima repousse le ballon mais ce dernier rentre finalement dans le but après rebond et offre la victoire a son équipe sur la plus petite marge de (1-0,81′).

L’équipe de David Gaion grimpe à la 12e place de ligue 1. De leur côté, les Strasbourgeois mettant fin à une série de quatre matches sans défaite.

L’ASSE l’a emporté face à l’OGC Nice, les Stéphanois qui n’avaient plus gagné depuis le 16 décembre face a Bordeaux, ont renoué avec la victoire.

La première manche reflétait bien l’état d’esprit de chaque une des deux formations, quelques occasions franches mais sans efficacité .

En deuxième période, les Verts continuent à mettre de la pression sur la défense Niçoise mais ce n’est qu’à la 88e que la situation se débloque, grâce à Charles Abi, quelques minutes après son entrée, ouvre le score pour Saint Etienne après un centre de Miguel Trauco, le score en restera là.

Par ailleurs, Lille a assuré l’essentiel en disposant de Dijon mais sans pour autant briller .

D’entrée, les joueurs de Christophe Galtier, s’installaient dans le camp adverse, a la recherche de solutions face à une défense Bourguignonne bien solide et compacte.

Alors que le danger se faisait de plus en plus pressant, c’est Ecuele Manga qui plombe les siens en perdant le ballon dans la surface pour offrir sur un plateau en Or l’ouverture du score à Yazici qui surpasse Racioppi avant de marquer le but vide (1-0,29′).

Les Dogs profitent du faux pas du PSG face à Lorient pour s’emparer des commandes du classement .

Source: https://www.africatopsports.com/2021/02/01/424778/

JA News – (22e journée) de ligue 1 : Le PSG tombe à Lorient et Lille prend les commandes !  – Africa Top Sports