Medvedev sur la finale du Masters contre Thiem : « On peut s’attendre à voir du grand tennis »

« Comment avez-vous réussi à faire tourner la rencontre ?Pendant tout le match jusqu’à 5-4 (quand Nadal servait pour la victoire au deuxième set), j’avais l’impression de réussir de belles choses, mais pas suffisamment. A l’intérieur de moi-même, je ne sentais pas le « lien » entre mes coups. J’ai commencé à le sentir après avoir débreaké. J’ai commencé à sentir quand y aller sur son revers, où il faisait essentiellement des slices lents. Je crois qu’il n’a frappé que deux revers gagnants de tout le match. Après, le tie-break et le troisième set, tout était bon.

Avec Dominic Thiem, vous avez battu les numéros 1 et 2 mondiaux, Djokovic et Nadal. Que cela signifie-t-il pour vous ?J’avais vu sur Instagram un post sur les demi-finales. Le commentaire qui a eu le plus de « likes » disait : « ma tête me dit que Dominik et Daniil seront en finale, mon coeur va vers Rafa et Novak. » Cette fois, la tête a gagné. C’est génial qu’on ait réussi à battre les deux plus grands joueurs de l’histoire de notre sport avec Roger (Federer). C’est génial pour le tennis. On commence à prendre nos marques. Dominik a gagné son premier Grand Chelem, il joue un tennis incroyable en ce moment donc ça ne va pas être facile. J’espère bien jouer. Auquel cas, je sais que je peux lui poser des problèmes.

C’était en Croatie en juniors. Il (Thiem) m’avait détruit, 6-2, 6-0. J’avais eu un comportement affreux pendant la partie, dix fois pire qu’aujourd’hui. Après le match, il m’a dit : « Tu vas peut-être avoir un beau futur, mais tu dois être plus calme. »

Vous souvenez-vous de la première fois que vous avez rencontré Thiem ?Je m’en souviens très bien, c’était à Umag en Croatie (en septembre 2011). Je crois que c’était mon premier Grade 1, un tournoi juniors. J’avais 14 ans. Il avait fait finale à Roland-Garros juniors (battu par Fratangelo) et il était venu disputer ce tournoi, ce qui était une surprise pour tout le monde. Moi, j’avais été le dernier à entrer dans le tableau. Lui était déjà une super star chez les juniors. J’avais dit à mes amis : « ça serait sympa d’affronter un lucky loser ou une wild-card au premier tour pour essayer de gagner, puis Dominic. » Et c’est ce qui s’était passé !

Je crois que j’ai d’abord joué le neveu de Marin Cilic (le frère, Mile Cilic). Je l’ai battu (6-3, 6-4) puis j’ai affronté Dominic. C’était sur terre. Il m’a détruit 6-2, 6-0 je crois. Dans mon souvenir, j’ai réussi un tweener gagnant. J’avais oublié ce match, il me l’a rappelé lors d’une interview. J’avais eu un comportement affreux pendant la partie, dix fois pire qu’aujourd’hui. Après le match, il m’a dit : « Tu vas peut-être avoir un beau futur, mais tu dois être plus calme. » C’est drôle de se souvenir de ça alors qu’on va s’affronter en finale demain (dimanche).

Autre souvenir, votre demi-finale de l’US Open perdue contre Thiem en septembre. Qu’en gardez-vous ?C’était un match serré, sauf le premier set où il m’a détruit (6-2, 7-6, 7-6). J’avais servi pour le gain des deuxième et troisième manches. C’est sans doute plus simple de conclure sur son service ici, en indoor. Encore que, on a vu aujourd’hui (samedi) que pas toujours… Comme je l’ai déjà dit, Dominic est un joueur extraordinaire. Je me suis entraîné deux fois avec lui sur le central. Les points et les jeux étaient tous serrés donc on peut s’attendre à voir du grand tennis demain. »

Source: https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Medvedev-sur-la-finale-du-masters-contre-thiem-on-peut-s-attendre-a-voir-du-grand-tennis/1197151#xtor=RSS-1

JA News – Medvedev sur la finale du Masters contre Thiem : « On peut s’attendre à voir du grand tennis »