Eric Games réaffirme qu’Apple « n’a aucun droit sur les résultats du travail d’Epic »

Epic Games a déposé une nouvelle requête vendredi dernier, un document dans lequel le studio déclare une fois de plus que son détracteur Apple « n’a aucun droit sur les résultats du travail d’Epic ». Une nouvelle étape dans la bataille judiciaire qui oppose les deux entreprises.

L’affaire a commencé il y a plusieurs mois quand l’éditeur de Fortnite a mis en place un autre système de téléchargement de son application afin de contourner l’App Store et le Play Store. Et pour cause, cela permettait à Epic Games d’éviter de régler des 30% de commission qu’il doit régler à la marque à la pomme pour utiliser sa plateforme de paiement in-app. Autant dire que cette dernière n’a pas apprécié et qu’elle a tout simplement décidé de bannir le jeu de l’App Store en accusant le studio de profiter du système sans mettre la main à la poche. Le conflit était lancé, l’éditeur a rapidement accusé la firme de monopole.

Aujourd’hui, force est de constater que les deux parties utilisent exactement les mêmes arguments pour tenter de couler leur adversaire. Que ce soit Apple ou Epic Games, l’un comme l’autre assure que son détracteur tente de profiter de son travail sans payer. Du côté de la société de Tim Cook, c’est simple : le studio refuse de payer les 30% de commissions requis tout en proposant Fortnite sur l’App Store.

Pour l’éditeur de jeux vidéo, « les affirmations répétées de vol d’Apple se résument à l’extraordinaire affirmation selon laquelle la collecte de paiements par les joueurs du jeu Epic, créée à partir du travail des artistes, des concepteurs et des ingénieurs d’Epic, prend quelque chose qui appartient à Apple ».

On rappelle qu’Apple a demandé des dommages et intérêts à Epic Games il y a quelques mois. Dans sa déclaration, l’entreprise affirme que la conduite du studio « menace l’existence même de l’écosystème iOS et sa formidable valeur pour les consommateurs ».

La position d’Epic Games à l’égard des 30% de commissions imposés par Apple a suscité plusieurs réactions, certaines entreprises comme Tinder et Spotify —déjà connu pour ses positions sur le sujet, ont rejoint l’avis de l’éditeur de jeux vidéo afin de tenter de faire évoluer les règles imposées par l’App Store et le Play Store.

Faire le ménage prend du temps surtout si vous avez des enfants ou des animaux à la maison, mais gagnez…

Ne laissez pas vos données en ligne sans protection. Surfshark est le VPN le moins cher du moment.

La Samsung Week vous offre des dizaines de réductions sur tous les produits phares du géant de l’électronique. Smartphones, tablettes,…

Si le dark web est la cible de nombreux mythes, il y a des solutions simples pour y accéder. Voici…

La juge Laurel Beeler a encore déclaré que le gouvernement américain n’avait pas encore apporté assez de preuve justifiant le…

Ce dispositif a déjà été utilisé récemment pour calmer les affrontements au Sri Lanka et au Myanmar.

Le Reno 4 Pro est le smartphone le plus haut de gamme lancé par Oppo en cette fin d’année. Très…

Deux ans après l’excellent WH-1000XM3, Sony revient avec le WH-1000XM4, son nouveau casque audio à réduction de bruit active, très…

Le Pixel 5 est le smartphone le plus haut de gamme de Google. Avec un nouveau placement tarifaire et des…

Presse-Citron 2005 – 2020 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies

Source: https://www.presse-citron.net/eric-games-reaffirme-quapple-na-aucun-droit-sur-les-resultats-du-travail-depic/

JA News – Eric Games réaffirme qu’Apple « n’a aucun droit sur les résultats du travail d’Epic »